02/12/00 - CAPES de mathématiques - Motion adressée au Ministre de l'Éducation Nationale

Motion adressée le 2 décembre 2000 et cosignée par l'APMPE, l'UPS et la SMF.

Au Ministre de l'Éducation Nationale

Les associations d'enseignants et de chercheurs en mathématiques soussignées se préoccupent des projets de réforme de la formation des professeurs de l'enseignement du second degré.

Concernant le CAPES de mathématiques, trois points nous paraissent essentiels :

 

  • Point 1. Le calendrier L'année de la préparation au CAPES externe doit permettre aux candidats de consolider leurs connaissances disciplinaires, en se plaçant dans la perspective de les enseigner. Les épreuves écrites ne doivent pas avoir lieu avant la fin du mois de Mars. Les épreuves écrites et orales doivent pouvoir être préparées conjointement dès le mois de Septembre.
  • Point 2. L'épreuve pré-professionnelle Nous souhaitons que l'épreuve pré-professionnelle soit du type de l'actuelle épreuve sur dossier, en particulier qu'elle permette d'apprécier la réflexion du candidat par rapport à ses propres connaissances mathématiques, à travers ses choix d'exercices et les commentaires qu'il fait.
  • Point 3. Le stage Les candidats doivent avoir effectué un stage en lycée ou en collège pendant l'année de préparation au concours ou au cours des années antérieures. Ce stage ne doit pas être un élément d'évaluation du concours.

Par ailleurs, en mathématiques c'est grâce aux IREM (Instituts de Recherche sur l'Enseignement des Mathématiques) que nous disposons de nombreux formateurs compétents. Nous souhaitons voir renforcer le rôle des IREM dans la mise en œuvre de la deuxième année des IUFM, dans celle d'une troisième année dont nous souhaitons la création, ainsi que dans la formation continue que nous jugeons indispensable.