01/03/2007 - Motion lycée

Pour un renouveau de la voie générale scientifique au lycée

Plusieurs articles récents ont remis en cause l'organisation de la voie générale scientifique au lycée, de façon souvent contradictoire, en lui reprochant d'être trop difficile, élitiste et dispersée. Cette voie connaît effectivement des problèmes: son effectif a baissé en dix ans de 15% environ, et de nombreux enseignants du supérieur constatent une baisse sensible de niveau des connaissances en mathématiques et en physique.

Les 12 associations soussignées, regroupant des scientifiques et des professeurs travaillant dans le domaine des sciences chimiques, physiques et des mathématiques, s'étaient déjà penché sur ces problèmes en 2004 ; le diagnostic qu'elles ont posé, et les propositions qu'elles ont faites, restent valables.

La voie S souffre d'un trop grand nombre de matières obligatoires (8, contre 7 en ES et 6 en L), et d'une insuffisance de l'horaire en mathématiques, nettement réduit depuis 1994 à tous les niveaux, qui ne permet pas d'assimiler les programmes, pourtant eux-mêmes également réduits.

Ces associations proposent donc :

  • une diminution du nombre de matières obligatoires en terminale S.
  • un maintien de l'horaire élève en terminale S, avec maintien des horaires de physique-chimie, de SVT et de SI, et une augmentation de l'horaire de mathématiques, sans accroissement des programmes.
  • l'organisation d'une deuxième épreuve anticipée au baccalauréat en première S, comme c'est fait dans d'autres filières, ce qui aurait en outre pour avantage de simplifier l'organisation du baccalauréat.

L'organisation d'options facultatives, comme c'est déjà le cas dans certaines matières, devrait permettre à ceux des élèves qui ont l'envie et la capacité de fournir une charge de travail très importante d'élargir leurs connaissances, sans faire porter sur tous les élèves un fardeau excessif.

Associations signataires:

Association des Professeurs de Mathématiques de l'Enseignement Public (APMEP) Conférence des Grandes Ecoles (CGE) Femmes et Mathématiques Femmes et Sciences Société Française de Chimie (SFC) Société Française de Physique (SFP) Société Française de Statistique (SFdS) Société de Mathématiques Appliquées et Industrielles (SMAI) Société Mathématique de France (SMF) Union des Professeurs de Physique-Chimie (UdPPC) Union des Professeurs de Spéciale (UPS) Union des Professeurs de Sciences et Techniques Industrielles (UPSTI)