Prix d'Alembert - Lauréats

2014

Le prix d'Alembert 2014 a été décerné conjointement au réalisateur Olivier Peyon et à l'association Maths pour tous. Le jury salue la prise de risque et la réussite remarquable du pari que représente le Film Comment j'ai détesté les maths, d'Olivier Peyon. L'association Maths pour tous porte les mathématiques au devant du grand public dans tous les coins de la région PACA, elle sait transformer les jeunes en acteurs, chercheurs puis médiateurs des mathématiques avec un grand succès.

Le prix Anatole Decerf est décerné au groupe Jeux de l'APMEP. Depuis 35 ans, le groupe met à la disposition des enseignants, pour la classe comme pour les ateliers, un matériel de haute qualité jouant sur le plaisir ludique que chacun peut prendre à faire des mathématiques. Cette ressource est particulièrement précieuse au moment où la communauté fait une priorité de la popularisation des mathématiques dans les écoles.

S'arrêter là ? Pas sans exprimer un coup de coeur pour le joli livre C'est mathématique, de Carina Louart et Florence Pinaud, aux éditions Actes Sud Junior, qui montre de façon plaisante comment les mathématiques imprègnent notre vie quotidienne. Le jury souhaite aussi saluer l'engagement d'un professeur qui emmène les élèves de son club dans une aventure sans cesse renouvelée, Hubert Proal. Enfin, il décerne une mention spéciale à une sorte de magicien qui sait tout transformer en mathématiques, François Sauvageot.

De nombreux projets de qualité portaient sur la mise en ligne de ressources pédagogiques. Bien qu'aucun d'entre eux n'ait été primé, le jury observe avec intérêt l'émergence de ces nouveaux outils.

2012

Le prix d'Alembert 2012 est attribué à Robin Jamet pour son action en faveur de la diffusion des mathématiques auprès du jeune public, notamment par la rubrique "Magic Math" de la revue Science et Vie Junior, et à Shaula Fiorelli Vilmart et Pierre-Alain Chérix pour leur "triptyque de vulgarisation" comportant l'exposition "Les jeux sont faits" du Musée d'histoire des sciences de Genève, le projet "Apprivoisez le hasard" de la Société Mathématique Suisse et le cahier "Les jeux sont faits", rédigé en collaboration avec la Radio Télévision Suisse.

Le prix Anatole Decerf 2012 est décerné à Francis Loret, professeur au collège Albert-Camus de Miramas, pour l'ensemble de son action et en particulier pour la réussite remarquable de l'atelier scientifique Euclide; et à la revue canadienne Accromath, diffusée gratuitement dans les établissements scolaires et sur internet, dont le jury a apprécié la haute qualité scientifique et pédagogique.

Le jury a également souhaité attribuer deux "Coups de Coeur", à deux dossiers légèrement décalés par rapport aux objectifs du prix mais qui les ont séduits : le livre "Fors intérieurs" d'Isabelle Boccon-Gibod et les réalisations de la compagnie de
clowns scientifiques "L'ile logique" menée par Cedric Aubouy.

2010

Le prix d'Alembert 2010 est attribué à A. Alvarez, E. Ghys et J. Leys, pour leur film « Dimensions…une promenade mathématique » et le site web associé.

Les qualités graphiques et artistiques de l'oeuvre, la simplicité avec laquelle les concepts géométriques sont introduits, ont rapidement fait connaître ce travail dans le monde entier. Le nombre croissant de traductions témoigne en effet du succès international de cette remarquable réalisation.

Une mention spéciale est accordée à Accromath, revue canadienne de mathématiques, pour ses travaux en direction de l'enseignement. La qualité pédagogique des articles abordant notamment l'usage des mathématiques dans le monde contemporain ont particulièrement retenu l'attention du jury.

2008

Marie-José Pestel pour l'ensemble de son action, notamment au sein du CIJM (Comité International des Jeux Mathématiques).

Le prix Anatole Decerf a été attribué à : Robert Ferréol pour son site sur les courbes remarquables.

2006

Philippe Boulanger pour l'ensemble de son action, notamment à la tête de la revue "Pour la Science" et aux éditions Belin.

Le prix Anatole Decerf a été attribué à : l'association "Centre Sciences" (Orléans) pour ses initatives concernant les mathématiques, notamment l'exposition de l'Unesco "Pourquoi les mathématiques ?/Experiencing mathematics".

Une mention spéciale a été décernée à Pierre Damphousse (Université de Tours). 

2004

"Ex Nihilo" pour une série de six films diffusés sur Arte en 2003 : carré magique, 20 février 2002 (jour palindromique), signe, jonglage, le cœur net et incertitudes. En recevant le prix au nom d’ex Nihilo, Florence Prébet regrette que l’hommage rendu aujourd’hui par le jury soit une éloge funèbre : l’émission primée a été déprogrammée par Arte en décembre 2003. 

Le prix Anatole Decerf a été attribué à : la Revue "Diagonale"

Cette revue éditée par le CNED propose aux lycéens des jeux débouchant sur une véritable activité mathématique. Parmi les thèmes développés, on trouve des questions sur les graphes, le principe de Dirichlet, la notion d’invariant, etc.

Pierre Cartier, Président du jury, souligne que parmi les nombreux dossiers soumis, plusieurs autres étaient de grande valeur et le jury tient à faire une mention spéciale à l’expérimentation virtuelle de Jean-François Colonna et aux vidéos mathématiques de l’association Mediamaths.

2002

Jean Brette, Catherine Goldstein, Mireille Chaleyat-Maurel, Gérard Tronel pour le dossier "Image des mathématiques dans le grand public, Année 2000, Année Mondiale des Mathématiques" 

L'Association Fermat-Lomagne.

Le prix Anatole Decerf a été attribué à : Eric Trouillot pour le Jeu de société Mathador

2000

Elisabeth Busser et Gilles Cohen pour leur travaux communs dans des journaux quotidiens ou mensuels.

Gilles Dowek, Benoît Rittaud, Jean-Christophe Novelli, Phong Nguyen pour leurs conférences données dans le cadre du Prix d'Alembert des Lycéens.

1998

Jean-Paul Delahaye pour l'ensemble de ses travaux de vulgarisation mathématique dont le plus récent est le livre "le fascinant nombre pi".

Mathématicien de formation, le professeur d'informatique à l'université des Sciences et Techniques de Lille, Jean-Paul Delahaye est l'auteur d'une centaine d'articles de popularisation des mathématiques et de réflexion sur les sciences, notamment dans la revue "Pour la science" où il tient une chronique mensuelle. Son dernier livre, "le fascinant nombre pi ", retrace l'histoire de la connaissance d'un nombre au cÏur des mathématiques, depuis les premières approximations des babyloniens jusqu'aux développements les plus récents sur la calculabilité et le caractère imprédictible de ces décimales. L'ouvrage est diffusé par Belin dans la collection "Bibliothèque pour la science".

1996

L'association « EcoutezVoir » pour son action dans le domaine audiovisuel mathématique.

L'association EcoutezVoir a été créée en 1976. Elle regroupe sur des projets de communication, essentiellement audiovisuelle, des professionnels venus d'horizons très divers.Très tôt, nous avons rencontre des scientifiques, qui souhaitaient utiliser les nouveaux moyens de communication, mais n'en maîtrisaient pas forcement les langages. Ces rencontres successives nous ont peu à peu conduits à entreprendre une démarche de vulgarisation, dans laquelle l'audiovisuel est utile non pas comme seul support, mais aussi comme lieu d'adaptation nécessaire du message scientifique.Les mathématiques occupent une place prépondérante dans les sujets que nous avons abordés. Entre technique et approche sensible, nous avons été amenés à étudier différentes formules pour tenter de répondre aux problèmes spécifiques de communication qu'elles posent, dans les films sur les mathématiques comme dans les films de mathématiques ou dans les expositions.EcoutezVoir est a l'origine de MathImage, un centre pour la le développement de la visualisation en mathématiques, tourne vers la communauté des mathématiciens.

Barbara Burke Hubbard pour son livre « Ondes et Ondelettes »

Écouter un enregistrement de musique, téléphoner, regarder une émission de télévision sont autant d'actes quotidiens qui font appel à un traitement de l'information par nos organes sensoriels et notre cerveau. Ces transformations des signaux sont analysables mathématiquement: les scientifiques qui veulent stocker, transmettre, manipuler un signal le décomposent en éléments simples: Fourier, au siècle dernier, le transformait en ondes sinuso~dales; aujour-d'hui on transforme certains signaux en ondelettes. Les mathématiciens ont élaboré, pour obtenir ces résultats, une théorie, dont l'esthétique n'a rien à envier à celle des mathématiques dites <, et dont l'histoire passionnante est loin d'être achevée... Barbara Burke Hubbard, écrivain scientifique et épouse du mathématicien John Hubbard, a rencontré les spécialistes et constitué l'histoire du traitement du signal. Outre l'information scientifique, cet ouvrage nous apprend, avec simplicité et chaleur, comment les scientifiques pensent et hésitent, avant que n'éclose une idée.

1994

Concours de mathématiques « Le Kangourou des mathématiques ». 

1992

Association "Math.En.JEANS" pour son action auprès des jeunes.

L'association MATH.en.JEANS propose aux enseignants de deux établissements scolaires de même niveau de se jumeler avec un mathématicien pour initier des élevés volontaires a la recherche mathématique. L'organisation du congres annuel, qui rassemble tous les établissements participant à MATh.en.JEANS, est la partie visible de l'activité qui dure toute l'année scolaire. Au quotidien, les enseignants rencontrent bien des difficultés d'organisation avec les gestionnaires de l'institution éducation nationale. L'aide régulière de la Société Mathématique de France et de l'Association des Professeurs de Mathématiques, la reconnaissance de leur travail sur le plan scientifique grâce au parrainage de l'association MATh.en.JEANS par des personnalités et grâce au Prix d'Alembert 1992 sont des éléments de soutien importants et difficiles a quantifier qui permettent qu'ait lieu, dans quelques établissements, cet apprentissage des mathématiques par la recherche, cette découverte des mathématiques et de la passion qu'elles peuvent susciter, par des jeunes de tous niveaux.

Ivar Ekeland pour son livre « Au hasard : la chance, la science et le monde » 

1990

Michèle Chouchan pour ses émissions de radio sur les mathématiques et les mathématiciens sur France Culture

1986

ADEMECUM (Association pour le Dévelopement de l'Enseignement et de la Culture Mathématique) pour son exposition itinérante « Horizons Mathématiques ».

1984

Revue «Pour la Science»

Philippe Boulanger Rédacteur en chef de "Pour la Science" Lauréat 1984 "La Société mathématique de France, en créant le Prix d'Alembert, a montré son intérêt pour la vulgarisation scientifique : son initiative encourage mathématiciens, journalistes et éditeurs à coopérer pour une meilleure diffusion des progrès de la discipline. Le désenclavement des mathématiques, l'élargissement de leur sphère d'influence, est un bienfait culturel, donc social, et une source de vocations. Le premier Prix d'Alembert a été décerné en 1984 à la revue "Pour la Science" et nous avons été sensibles à cette distinction. La revue "Pour la Science" présente chaque mois des rubriques régulières de mathématiques (visions mathématiques, créations informatiques) et des articles de fond qui contribuent à faire connaître les fruits de l'imagination créatrice des mathématiciens.