24/09/08 - Entretien avec J.-P. de Gaudemar

Nous souhaitons vous présenter le point de vue de la communauté mathématique ainsi que les conditions qui nous semblent nécessaires pour la réussite de la réforme.
La réforme est annoncée comme indispensable pour diminuer l'échec en premier cycle universitaire et pour diminuer le taux de redoublement dans le secondaire. Nous reconnaissons là des objectifs à atteindre en matière d’éducation et de formation professionnelle définis lors du sommet de Lisbonne. Mais le besoin d’attirer plus de jeunes vers des études scientifiques et techniques (également présent dans les objectifs de Lisbonne) n’est pas mentionné. Nous espérons que ce point important fait partie des objectifs de la réforme.