Biographie de Jacqueline Ferrand

Jacqueline FerrandJacqueline Ferrand (1918-2014) est une mathématicienne française dont les domaines de prédilection ont été l’analyse et la géométrie. Ses travaux furent remarqués dès sa thèse d’État soutenue en 1942. Au cours de sa longue carrière, elle s’est intéresée aux représentations conformes, aux fonctions préholomorphes, aux actions de groupes, à la géométrie riemannienne, aux transformations quasi conformes, et aux structures géométriques de type fini. Ses travaux représentent une centaine d’articles.
Jacqueline Ferrand a reçu notamment le prix Girbal BarraI en 1943 et le prix Servant en 1974. La Fondation Peccot l’a distinguée en 1946.

Sur le front de l’enseignement, Jacqueline Ferrand a été très active. Elle a notamment publié une dizaine de livres, dont une série d’ouvrages dans les années 1970 qui couvrent le programme de mathématiques des deux premières années d'études universitaires (avec Jean-Marie Arnaudiès). Cette série eut un grand succès. Alors qu’elle était agrégée préparatrice à l'École normale supérieure de Sèvres (dite École normale supérieure de jeunes filles), elle fut chargée de développer l'enseignement des mathématiques pour l'amener au même niveau que celui des garçons. Rappelons en effet qu’à l’époque les filles n’avaient pas droit au mêmes programmes, notamment en mathématiques, que les garçons !

La formation de Jacqueline Ferrand après le baccalauréat fut atypique dans le sens qu’elle a intégré l'École normale supérieure de la rue d'Ulm qui, à l’époque, était réservée au garçons. (Ce fut le cas jusqu’en 1985 !) Elle réussit également l'agrégation de mathématiques (masculine) en 1939, reçue première ex-aequo avec Roger Apéry.

 

Pour en savoir plus.