Candidatures Elections Conseil 2016

Candidats aux élections au conseil de la SMF le 09 juin 2016 :


Hermine Biermé (Université de Poitiers) : Probabilités, statistique, image.Hermine Biermé

 

La SMF joue un rôle important auprès de la communauté mathématique française dans différentes directions : publications, enseignement et recherche et promotion des mathématiques. Devant la chute des effectifs des étudiants en mathématique, les sociétés savantes ont multiplié les actions de valorisation afin d’inverser cette tendance en montrant notamment les multiples possibilités offertes aux diplômés des filières mathématiques. Je souhaite contribuer à ces actions de valorisation et de promotion en siégeant au CA de la SMF.

 

 


Gérald Bourgeois (Retraité de l'enseignement supérieur) : Algèbre linéraire, cryptographie et bases de Gröbner.

Je me porte candidat a l'élection organisée pour le renouvellement d'une partie du conseil d'administration de la SMF. Je suis Maître de Conférence hors classe et ai été en poste durant de nombreuses années à l'Université de Marseille Luminy puis, pendant 5 ans, à Tahiti.
Mon domaine de recherche actuel est l'algèbre linéaire et la théorie des bases de Gröbner. Retraité depuis Septembre 2012, je continue à travailler (et à publier) dans ces directions de recherche. J'ai assuré régulierement des cours de préparation au Capes ou à l'agrégation interne; je suis donc intéressé par ces concours de recrutement. Il me semble que la SMF est le bon endroit pour promouvoir la recherche et pour discuter des réformes à apporter à notre enseignement. Je souhaite continuer à m'impliquer à la cellule de diffusion de Marseille.


David Dos Santos (Université de Lorraine) : Équations aux dérivées partielles.David Dos Santos

Je suis professeur à  l'université de Lorraine depuis septembre 2012, responsable de l'équipe équations aux dérivées partielles - l'une des quatre équipes composant  l'Institut Élie Cartan -  depuis janvier 2014. Mes intérêts gravitent autour des problèmes inverses (la détermination d'un ou plusieurs coefficients d'une  équation à partir de mesures faites sur les solutions), de l'analyse harmonique (problèmes de prolongement unique, inégalités fonctionnelles dans les espaces de Lebesgue) et plus généralement autour de l'analyse des équations aux dérivées partielles. J'ai commencé ma carrière comme maître de conférences à l'université Paris 13, et pendant cette période, j'ai pu siéger (comme membre nommé) à la section 25 du CNU de 2007 à 2011. J'étais partie prenante du "bureau élargi" chargé de prêter assistance au président de la section et aux membres du bureau pour les tâches de la section (répartition des dossiers de qualification, CRCT, etc.). J'ai à cœur de m'impliquer à nouveau au niveau national dans la vie de la communauté mathématique, et je souhaiterais pouvoir contribuer au fonctionnement de la SMF.
Je suis, entre autres choses, intéressé par les questions de l'édition scientifique, qui pourraient se poser dans un avenir très proche.
 


 Alain Grigis (université Paris 13) : Physique mathématique et équations aux dérivées partielles.

 

CV.pdf

Professeur émérite à l’Université Paris 13, je suis depuis 3 ans élu au CA de la SMF et depuis juin 2015 chargé des Publications. En cette période de mutation nous avons cherché à augmenter la diffusion des travaux mathématiques en augmentant le volume de nos revues en activant la réalisation d’ouvrages qui restaient en suspens et en valorisant nos stocks de livres anciens.  Je souhaite continuer à œuvrer dans cette voie au CA de la SMF tout en restant actif en recherche dans la théorie des EDP et la théorie spectrale.

 

 


 Frédéric Klopp (université Pierre et Marie Curie) : Physique Mathématique.

CV.pdf

Professeur à l'Université Pierre et Marie Curie, ma recherche porte sur des questions de physique mathématique, d'analyse asymptotique et d'équations aux dérivées partielles. J'achève mon premier mandat au conseil d'administration de la SMF et je demande à être renouvelé dans mes fonctions. Je compte tirer profit de l'expérience acquises lors des mandats que j'ai exercés jusqu'à présent (membre du CA de la SMF, direction de laboratoire, membre du CNU) pour continuer à être utile à la SMF et à la communauté mathématique française dans son ensemble.

 

 


 Gilbert Monna (Lycée Saint-Joseph, Avignon) : Géométrie différentielle, structures de contacts et feuilletages.

Gilbert MonnaCV.pdf

Après un début de carrière dans la recherche (géométrie différentielle, structures de contacts et feuilletages) j’ai opté pour l’enseignement en CPGE, je suis professeur en mathématiques spéciales depuis bientôt 30 ans. J’ai adhéré à la SMF en 1980 et me suis toujours intéressé à son activité, élu il y a sept ans au comité national de l’UPS j’ai pris en charge les relations entre les deux sociétés. Au cours de mon premier mandat au conseil d’administration de la SMF, j’ai essayé de mettre à profit mon expérience en participant aux travaux de la commission enseignement, en particulier sur le problème de la préparation à l’enseignement supérieur dans le secondaire. Les actions de type "grand public" de la SMF m’intéressent également beaucoup et je voudrais contribuer à leur développement vers les lycées, les classes préparatoires et les écoles d’ingénieurs. Je suis candidat à un deuxième mandat pour continuer à m’investir dans ces actions en m’appuyant sur l’expérience acquise.

 

 

 


 Lucy Moser-Jauslin (Université de Bourgogne) : Géométrie algébrique affine complexe et automorphismes polynomiaux.

Gilbert MonnaCV.pdf

Je suis professeur de mathématiques à l'université de Bourgogne depuis 1998. J’ai été directrice de l’Institut de mathématique de Bourgogne de 2007 à 2010. Mon domaine de recherche est la géométrie algébrique affine complexe et les automorphismes polynomiaux. Je suis actuellement membre du Conseil d'Administration de la SMF depuis 2013 et membre du bureau depuis un an.  La SMF joue un rôle important pour les mathématiques en France et  au niveau international. Je m’intéresse aux différents aspects de la SMF, comme les relations internationales, les projets concernant l’enseignement des mathématiques, et l’organisation d’actions  d’ouverture des mathématiques pour le grand public.

 

 

 


 Matthieu Romagny (université Rennes 1) : Géométrie Algébrique.

CV.pdf

Je suis candidat au CA de la SMF car je souhaite oeuvrer à renforcer une institution qui est le ciment de notre communauté. Deux questions m'intéressent particulièrement : l'évolution des publications et du paysage de l'édition en général, ainsi que la question de la parité dans notre discipline.

Je suis professeur à l'Université de Rennes depuis septembre 2012. Mes recherches portent sur l'étude de divers espaces de modules d'objets arithmético-géométriques (courbes et schémas en groupes notamment) en caractéristique positive et en caractéristique mixte. J'ai enseigné à tous les niveaux, et très régulièrement en préparation à l'agrégation externe.