Décès de Jean Bretagnolle

Roger Godement28/07/2016

 

Nous venons d'apprendre le décès de Jean Bretagnolle le 28 juillet 2016 dans sa 80ème année. Un service civil sera célébré Jeudi 4 août 2016 à 16 heures au Crématorium du Père Lachaise.

Jean Bretagnolle, ancien élève de l’ENS, a été professeur à Strasbourg puis à Villetaneuse, et à partir de 1977 professeur à Orsay. Il a été une des pièces maîtresses de l’équipe de Probabilités et Statistiques d'Orsay depuis sa création.

Élève de Robert Fortet, il a dirigé les thèses de Sami Ben Hariz, Francis Comets, Paul Doukhan, Frédérique Letué et Pascal Massart. Probabiliste de très grand talent, Jean Bretagnolle s’est aussi intéressé à la statistique mathématique et à l’analyse. Ses travaux ont concerné de nombreux sujets comme la structure fine des processus à accroissements indépendants, le grand théorème de Kesten, la géométrie des Banach sous l’angle probabiliste et en statistique l’estimation des densités par exemple.

Personne d’une très profonde culture dans les humanités, il était aussi d’une grande rectitude morale et d’une générosité sans faille. Outre les nombreuses thèses qu’il a dirigées, il était célèbre pour dépanner d’autres thésards que les siens en cas de difficulté majeure et pour aider les plus jeunes à rédiger leurs articles.

Il a participé amplement à la vie universitaire, dans les Commissions CNRS, dans les comités d’évaluation des Universités et de l’INRA et bien sûr dans l’équipe de Probabilités et Statistiques d’Orsay.

Nous nous souviendrons toujours de lui avec émotion.