Décès de Louis Boutet de Monvel

 25/12/14 - L'hommage de la Gazette (avril 2015)

Louis Boutet de Monvel est décédé le jour de Noël des suites d'une longue maladie.

Après avoir enseigné à Alger (67-69), il a été professeur à l’université de Nice (69-71), de l’université de Paris 7 (71-75), de l'université de Grenoble (75-79) avant de prendre un poste à l'université de Paris VI  et de  diriger le centre de mathématiques de l'ENS (de 1978 à 1985). Ancien  élève de Laurent Schwartz, il soutient sa thèse en 1969. Au départ, il était un spécialiste d'analyse fonctionnelle  et a beaucoup contribué au développement de l’analyse microlocale dans les années 70. Ses travaux sur les opérateurs pseudodifférentiels analytiques, le traitement pseudo-différentiel des problèmes aux bord et de l’hypoellipticité des opérateurs à caractéristiques multiples font autorité. Il a aussi d’importantes contributions en analyse complexe (étude du noyau de Bergman) (travail avec J. Sjöstrand) et a beaucoup travaillé sur les opérateurs de Toeplitz (travaux avec V. Guillemin), la théorie de l’indice et les star-produits. Ses travaux  (une centaine d’articles) dépassent alors largement le cadre de l’analyse des EDP et mettent en évidence sa connaissance impressionnante de la géométrie, de la topologie algébrique et de la physique mathématique. Louis Boutet de Monvel fut un collaborateur de Bourbaki (1971-1991),dirigea de nombreuses thèses(une trentaine - il fut en particulier le directeur de G. Lebeau en 1983) et fut membre du CNU de nombreuses années.Il a reçu de nombreux prix dont la médaille Émile Picard de l'Académie des Sciences (2007) et a été élu "Foreign Honorary  Member" à l'American Academy of Arts and Sciences en avril 2012.

La communauté mathématique perd un grand mathématicien.