Groupe de travail entre la CTI et les sociétés savantes de mathématiques

Ce groupe a été créé en 2005 suite à une rencontre des deux sociétés françaises de mathématiques, la SMF (Société Mathématique de France) et la SMAI (Société de Mathématiques Appliquées et Industrielles) avec une délégation de la CTI conduite par sa Présidente Madame Michelle Gelin. Lors de cette réunion c'est Madame Gelin qui a proposé la création du groupe. Depuis lors, la SFdS s'y est jointe et y est représentée. Cette rencontre avait été sollicitée par les sociétés de mathématiques qui considéraient que la place des mathématiques et des mathématiciens dans les formations d'ingénieurs posait quelques problèmes, en particulier :

-Le volume horaire des mathématiques avait tendance à diminuer dans un certain nombre d'écoles d'ingénieurs.

-Des cours de mathématiques n'étaient pas enseignés par des mathématiciens.

Le groupe de travail se réunit environ 5 fois par an. Il réunit, outre des représentants de la CTI, et des trois sociétés savantes de mathématiques une quinzaine de membres de diverses écoles d'ingénieurs et un ou deux collègues universitaires, la plupart mathématiciens mais aussi quelques physiciens et informaticiens. Les sujets qui ont été abordés par le groupe sont les relations des mathématiques en écoles d'ingénieurs avec d'autres disciplines telles que la physique ou l'informatique, la structure de l'enseignement des mathématiques en écoles d'ingénieurs, ainsi que l'évolution des programmes de mathématiques de classe préparatoires. Des membres de l'Inspection Générale de Mathématiques sont venus présenter leurs projets pour les mathématiques et aussi l'informatique.

 

Les principaux textes et documents fournis finalisées, ou pas, par le groupe sont visibles à l'adresse http://www.infres.enst.fr/wp/mathecoleinge/
 

La première réunion pour l'année 2014/2015 a eu lieu le 18 septembre 2014. A l'ordre du jour : l'avenir du groupe de travail.

Arnaud Reichart (CTI) a présenté un document "Evolution de la CTI à l'horizon 2025". En conclusion entre autres, le groupe se propose de travailler sur le thème des formations complémentaires qui devraient être dispensées dans les formations d'ingénieurs suivant trois axes :
- formation technique complémentaire spécialisée courte (type master spécialisé)
- formation d'ingénieur-manager en partenariat avec des écoles de management ou des universités
- formation à la recherche et à  l'innovation par la soutenance en 3 ans d'une thèse (titre de docteur-ingénieur).

Il a été décidé d'actualiser un texte datant de 2008/2009 de Jacques Béranger (CTI).

La remarque suivante, faite lors de cette réunion, mérite d'être rapportée :
" Le gouffre s'approfondit entre le niveau de sortie de l'enseignement secondaire et le niveau mathématique requis dans certains domaines technologiques où interviennent des ingénieurs."

Prochaine réunion du groupe :  8 janvier 2015.