Novembre 2013 : Report de stage d'agrégation, des avancées

Alertée par de nombreux collègues au sujet de jeunes doctorants et agrégés qui ne pouvaient obtenir de report de stage d'agrégation alors qu'ils se voyaient proposé un poste d'ATER, la SMF s'est mobilisée sur ce dossier en relation avec les rectorats concernés ; aux dernières nouvelles, les jeunes concernés ont pu accepter le poste d'ATER qui leur était proposé, sans renoncer aux bénéfices de l'agrégation.

 

La procédure normale est de valider son stage d'agrégation dans le cadre d'un monitorat, ce qui demande de ne pas prendre de retard à la mise en route. Lorsque cette procédure n'a pas été suivie pour une raison ou une autre, ou lorsque la difficulté vient d'une demande de report d'affectation, n'hésitez pas à contacter la SMF. Un échange d'informations et une connaissance de cas semblables sont souvent bénéfiques.

 

Dans une période où est rappelée constamment la difficulté d'attirer des candidats de haut niveau aux concours de recrutement d'enseignants, il est essentiel pour la SMF d'envoyer un message clair aux jeunes mathématiciens attirés par les métiers de la recherche et de l'enseignement, en les aidant en début de carrière à prolonger leur activité de recherche après le doctorat, que ce soit au travers de poste d'ATER ou des positions de post-doctorats. Il en va de l'attractivité du métier d'enseignant et d'une meilleure articulation entre activités de recherche et activités pédagogiques.