Table ronde : Quel avenir pour les publications mathématiques ?

Table ronde : Quel avenir pour les publications mathématiques ?
Société Mathématique de France - 15 juin 2012
14h30 - IHP, amphi Hermite
table ronde ouverte à tous

La table ronde abordera en particulier les différents modèles économiques des revues, les coûts cachés ou pas des différentes étapes de la publication d'un article, la question de l'arbitrage [refereeing] (avant publication comme actuellement ou après diffusion), l'éventualité de la disparition du papier au profit des seules publications électroniques (annoncée comme imminente depuis trente ans), l'archivage, l'accès libre, etc. Des éclairages seront donnés sur les points de vue des éditeurs, des chercheurs et des bibliothécaires.

Avec la participation de : Colette Anné (université de Nantes), Pierre Carbone (Inspection Générale des Bibliothèques), Srecko Brlek (université du Québec à Montréal), Fabrice Planchon (université de Nice), et de Catherine Thiolon (INRA Versailles).

Questions d'introduction à la table ronde

  • Questions générales : La publication d'un article sert-elle aujourd'hui à faire connaître des résultats mathématiques à toute la communauté, à en vérifier le contenu, à en fixer une version de référence, ou à évaluer les chercheurs (en particulier par l'usage de méthodes purement bibliométriques) ? Quels changements fondamentaux la publication en ligne apporte-t-elle ? Le système d'arbitrage a priori basé sur des rapports écrits bénévolement par des pairs peut-il être remis en cause ? Quelles sont les spécificités des publications mathématiques par rapport à celles des autres disciplines ?
     
  • Affichage électronique : Les auteurs ont-ils le droit d'afficher une version de leurs publications sur leur page personnelle ou sur des serveurs de type ArXiv ou Hal ? Qu'apportent les portails de revues de plus que les moteurs de recherche généralistes ?
  • Archivage : Quelles sont les formes d'archivage disponibles, quelles en sont les garanties et contraintes techniques et comment en organiser l'accès ? Quels droits un abonnement électronique donne-t-il sur les fichiers, la consultation temporaire ou pérenne, l'accès aux archives ?
  • Bibliothèques : Quel est le financement des bibliothèques depuis la disparition des PPF ?  Quelle est la part relative du coût des livres et de celui des revues dans le budget d'une bibliothèque ? La position des bibliothécaires et celle des utilisateurs sont-elles identiques ?
  • Classements : Les classements de revues et les facteurs d'impact ont-ils un sens et une utilité pour les mathématiciens, pour les bibliothécaires, pour les éditeurs ? Certains sont-ils plus à promouvoir que d'autres ?
  • Coûts et prix : Dans le coût des publications, quelle est la part de la gestion des rapports entre auteurs et rapporteurs, de la composition, du travail de typographie (langue, bibliographie, style), de l'impression, de la reliure, de la diffusion ? Quel est le prix des livres et des revues, au numéro, par série, en abonnements groupés et obligatoires ou non, électroniques ou sur papier, et comment ces prix évoluent-ils ?
  • Editions académique et commerciale : En quoi les maisons d'édition académiques diffèrent-elles des maisons d'édition commerciales ? Pourquoi faudrait-il privilégier la publication dans les revues académiques ? Comment le faire ?
  • Open acces : L'Open Access n'est pas synonyme de gratuité totale pour tous : qui publie et comment, qui diffuse et comment, qui paie et comment ? Quelle en est la signification selon les couleurs green, gold, etc ? Toutes les publications peuvent-elles devenir gratuites, au moins après une période donnée ? Les dépôts électroniques de type Arxiv ou Hal rendent-ils caduc le système des revues ?


Des lectures informatives :

Textes issus de la SMF

Textes collectifs

Contributions individuelles