Textes émanant de la SMF

  • 30/01/09 - Résultats de l'enquête sur le blocage

    Informations obtenues auprès de correspondants SMF et responsables locaux.

  • 20/01/09 - Compte-rendu bref de l'entrevue au MESR du 16-01-09

    Nous vous informons que, en réponse à notre envoi de la pétition que vous avez signée et à notre
    demande de rendez-vous, une délégation de la SMF conduite par son président Stéphane Jaffard a
    été reçue le 16 Janvier au Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche par Thierry
    Coulhon et Bénédicte Durand, conseillers de Valérie Pécresse. Nous leur avons exposé les
    principaux motifs de la pétition tels qu'énumérés dans la liste de questions que nous avons
    publiée le 12 Novembre dernier, sur le contenu des concours, l'absence de programme, les
    problèmes de mise en oeuvre de stages, l'épreuve de connaissance du système éducatif, les
    mesures de transitions. Nous avons également informé nos interlocuteurs des résultats de notre
    enquête sur l'état de préparation des maquettes de cursus de Masters de mathématiques et
    enseignement (1).

  • 17/12/08 - Demande de Rendez-vous Pecresse

    Madame la Ministre,
    La Société Mathématique de France vous adresse par le présent courrier une
    pétition concernant la « mastérisation » des concours d'enseignement. Elle y
    demande comme de nombreuses autres associations de différentes disciplines
    et de nombreux conseils d'Universités un moratoire de un an qui seul
    permettrait de mener à bien une réforme de la formation et du recrutement
    des enseignants dans des conditions satisfaisantes.

  • 03/12/08 - A propos du futur Institut National des Sciences Mathématiques et de leurs Interactions

    Communiqué des sociétés savantes de mathématiques concernant le futur institut de mathématiques du CNRS.

    Il est difficile d’identifier les facteurs qui ont concourus au fil des ans au maintien, au plus haut niveau, d’une école de mathématiques française au plus haut niveau. Il est admis dans la communauté que l’existence d’un consensus parmi les mathématiciens eux-mêmes, sur lesquels pouvaient s’appuyer les responsables successifs, qu’ils soient au Ministère ou au CNRS, a joué un rôle central pour que les mathématiciens sortent d’une vision souvent individualiste et parisienne pour aller vers une dynamique de laboratoires répartis sur le territoire, à même de participer à la compétition internationale actuelle et aux enjeux de la discipline. Il faut citer en particulier les noms de Claude Godbillon et Jean Giraud au Ministère, ainsi que l’action des directeurs scientifiques adjoints au CNRS depuis une quinzaine d’années. L’idée d’Institut de mathématiques n’est pas nouvelle, puisqu’elle avait déjà été lancée il y a vingt ans. La discipline, avec sa structuration actuelle, se prête bien à la création d’un institut, dont les missions comprendront les actions suivantes :
    - favoriser l’excellence par des moyens appropriés ;
    - encourager la définition d’une politique scientifique nationale pour la recherche et la formation, ainsi que sa mise en oeuvre ;
    - aider au développement des «grands instruments»des mathématiciens ;
    - permettre de mutualiser un certain nombre de moyens.
    Il y a toutefois des conditions à respecter pour que la création de l’Institut soit un succès, dont la première est l’adhésion de notre communauté au projet. Les Sociétés Savantes de Mathématiques considèrent que, du fait de leur représentativité de la communauté scientifique, il est de leur rôle de faire des propositions et des mises en garde. Elles souhaitent être consultées dans le processus de mise en place de l’Institut.

    Fichier: 
  • 12/11/08 - Questions posées par la mastérisation

    Questions posées par la « mastérisation »
    notamment concernant sa mise en œuvre dès 2009
    Société Mathématique de France
    12 Novembre 2008
    En réponse à la demande du conseil d’administration, la commission enseignement de la SMF
    a fait la liste des principales questions que pose la réforme en cours des concours de recrutement
    des enseignants (mastérisation). Ces questions sont nombreuses, et plusieurs d’entre elles font
    obstacle à la présentation rapide de maquettes cohérentes de master.

  • 22/10/08 - Position de la SMF concernant la réforme des concours de recrutement des enseignants

    Le CA de la SMF et sa commission enseignement ont débattu de la réforme des concours de recrutement des enseignants, communément appelée la mastérisation, et viennent en particulier de prendre connaissance du nouveau cadrage prévu pour les concours de recrutement.

  • 24/09/08 - Entretien avec J.-P. de Gaudemar

    Nous souhaitons vous présenter le point de vue de la communauté mathématique ainsi que les conditions qui nous semblent nécessaires pour la réussite de la réforme.
    La réforme est annoncée comme indispensable pour diminuer l'échec en premier cycle universitaire et pour diminuer le taux de redoublement dans le secondaire. Nous reconnaissons là des objectifs à atteindre en matière d’éducation et de formation professionnelle définis lors du sommet de Lisbonne. Mais le besoin d’attirer plus de jeunes vers des études scientifiques et techniques (également présent dans les objectifs de Lisbonne) n’est pas mentionné. Nous espérons que ce point important fait partie des objectifs de la réforme.

  • 22/07/08 - Un système dual de formation des cadres scientifiques : les universités et les grandes écoles

    Texte envoyé par la SMF, la SFP et la SFC à la commission Philip.

    Fichier: 
  • 15/07/08 - Courrier envoyé à Jean-Paul de Gaudemar

    A Monsieur le Recteur de l'académie d'Aix-Marseille
    Chargé de mission Lycée

  • 15/07/08 - Annexes au courrier envoyé à J.-P. de Gaudemar

    Annexe 1 : Un exemple de réorganisation de la voie scientifique
    Annexe 2 : Choix d'une "majeure" en mathématiques et orientation scientifique à l'université
    Annexe 3 : Un exemple d'organisation d'un système modulaire avec des "dominantes"

    Fichier: