SMF

Blaise Pascal, géomètre du hasard
par G. Miermont

Conférence donnée dans le cadre du cycle "Un texte, un mathématicien".
Considérons un jeu d'argent qui se joue en plusieurs manches gagnantes. Pour telle ou telle raison, les joueurs s'interrompent avant le dénouement de leur partie. Comment doivent-ils se partager leurs mises initiales de façon équitable, en fonction du résultat des manches déjà jouées ? C'est la résolution de ce « problème des partis » par Pascal et Fermat lors de l'été 1654, dans une correspondance devenue célèbre, qui est vue traditionnellement comme l'acte de naissance de la théorie des probabilités, un domaine des mathématiques singulier et audacieux qui se propose de quantifier l'incertain. Pascal en avait perçu toute la portée scientifique et philosophique, lui qui se proposait d'en tirer un ambitieux traité de « géométrie du hasard ». Pourquoi ce problème particulier dépasse-t-il conceptuellement les questions de jeux de dés discutées jusqu'alors, et peut-il projeter d'intéressants reflets dans l'œil de l'observateur moderne ? C'est ce que le conférencier propose de discuter dans cet exposé. 

 

Autour du texte

La correspondance Pascal-Fermat sur les problèmes des partis, et notamment sur la lettre du 29 juillet 1654 de Pascal à Fermat.

 

Gregory Miermont

Grégory Miermont

Grégory Miermont est professeur à l’Unité de mathématiques pures et appliquées de l’École normale supérieure de Lyon. Spécialiste de théorie des probabilités, il s'intéresse principalement à l'étude de grandes structures combinatoires aléatoires, dont la particularité est de pouvoir souvent être décrites par des processus stochastiques discrets ou continus. Une partie importante de ses travaux concerne l’étude de grandes cartes aléatoires et de leurs limites d'échelle, qui permettent de définir des modèles canoniques et universels de surfaces aléatoires. Ces questions se situent à une riche interface entre probabilités, combinatoire, géométrie et physique mathématique. Plusieurs distinctions ont récompensé ses travaux, dont le prix de la société mathématique européenne en 2012, et la médaille d'argent du CNRS en 2018.

 

Inscriptions gratuites obligatoires

 

 

Une bibliographie pour en savoir plus

 

 

 

BnF

site F-Mitterrand Grand auditorium,
hall est, quai François Mauriac,
Paris 13

08.02.2023
18:30 - 20:00
BnF, Paris BnF, Paris