SMF

Les ‘preuves' sanskrites comparées aux grecques : l'histoire des mathématiques au croisement de la philologie et des mathématiques en Allemagne du dix-neuvième siècle

Sanskrit versus Greek ‘Proofs' : History of Mathematics at the Crossroads of Philology and Mathematics in Nineteenth-Century Germany

Ivahn Smadja
Les ‘preuves' sanskrites comparées aux grecques : l'histoire des mathématiques au croisement de la philologie et des mathématiques en Allemagne du dix-neuvième siècle
  • Consulter un extrait
  • Année : 2015
  • Fascicule : 2
  • Tome : 21
  • Format : Électronique
  • Langue de l'ouvrage :
    Anglais
  • Pages : 217-349
  • DOI : 10.24033/rhm.189
Le présent article se propose de contribuer à une histoire critique de l'historiographie des mathématiques, dans laquelle l'histoire des mathématiques est envisagée en lien étroit avec l'ensemble de l'histoire culturelle. Nous analysons précisément comment une opposition entre mathématiques sanskrites et mathématiques grecques a été construite en Allemagne au dix-neuvième siècle, alors que les traductions par Colebrooke de sources mathématiques sanskrites se diffusaient parmi les philologues et les mathématiciens. En retraçant comment cette opposition fut successivement investie de sens différents par des acteurs différents, opérant dans des contextes sociaux différents, nous disposerons d'un fil conducteur pour développer une histoire croisée de la philologie et des mathématiques en Allemagne au dix-neuvième siècle, mettant ainsi en lumière la formation de l'histoire des mathématiques au confluent de ces disciplines.
The present paper is intended as a contribution to a critical history of historiography of mathematics, in which history of mathematics is regarded as closely connected to cultural history as a whole. The focus is on analyzing the ways in which a contrast between Sanskrit and Greek mathematics was constructed in nineteenth-century Germany, as Colebrooke's English translations of Sanskrit mathematical sources spread in both philological and mathematical circles. By keeping track of the shifting significance which this contrast took on for different protagonists operating within different social contexts, one is also provided with a distinctive thread so as to unfold a more encompassing narrative. From a broader perspective, our purpose is to highlight the shaping of history of mathematics at the crossroads of philology and mathematics within nineteenth-century German academia.
Prix
Adhérent 14 €
Non-Adhérent 20 €
Quantité
- +