SMF

L' "étude F2a n. 105" de J. Kampé de Fériet et G. Foëx à Gâvre : mathématiques, instruments et techniques photographiques en balistique (1918-1919)

The "Étude F2a n. 105" of J. Kampé de Fériet et G. Foëx in Gâvre: Mathematics, instruments and photographic techniques in ballistics (1918-1919))

Antonietta DEMURO
L' "étude F2a n. 105" de J. Kampé de Fériet et G. Foëx à Gâvre : mathématiques, instruments et techniques photographiques en balistique (1918-1919)
  • Consulter un extrait
  • Année : 2021
  • Fascicule : 2
  • Tome : 27
  • Format : Électronique
  • Langue de l'ouvrage :
    Français
  • Class. Math. : 01A60, 01A74
  • Pages : 171-227
  • DOI : 10.24033/rhm.227

Dans cet article nous nous proposons d'analyser l'« Étude F2a n. 105 » [SHD-Marine, série H, Archives de la Commission de Gâvre], réalisée par le mathématicien Joseph Kampé de Fériet et le physicien Gabriel Foëx pendant leur mobilisation scientifique à la Commission de Gâvre. D'environ 330 pages, ce dossier autographié et lithographié contient l'ensemble des travaux expérimentaux que les deux scientifiques ont effectués à propos de l'usage de la photographie dans l'étude du mouvement d'un projectile. L'étude de ce dossier militaire se structure sur trois lignes d'analyse : une analyse en termes d'acteurs, qui conduit à discuter les conditions d'exercice d'une interdisciplinarité et le mode d'interactions entre acteurs mathématiciens et non-mathématiciens ; une ligne plus épistémologique qui se focalise sur les rapports entre les savoirs mathématiques et les techniques expérimentales mises en oeuvre dans le cadre de la balistique ; enfin une analyse qui considère les modes de circulation des savoirs et les transferts technologiques opérés suite aux expériences détaillées dans le dossier. Ces aspects déboucheront sur quelques éléments de réflexion concernant la spécificité de la trajectoire de Kampé de Fériet dans la reconfiguration du paysage mathématique moderne, caractérisé par un intérêt renouvelé pour les mathématiques appliquées, les travaux expérimentaux en équipe et par un renforcement des liens entre les universités, l'industrie et les institutions militaires.

In this article we propose to analyze the "Étude F2a n. 105" [SHD-Marine, series H, Archives de la Commission de Gâvre], produced by the mathematician Joseph Kampé de Fériet and the physicist Gabriel Foëx during their scientific mobilization to the Commission de Gâvre. Approximately 330 pages long, this autograph and lithographed file contains the experimental work that the two scientists carried out about the use of photography in the study of a projectile. This military file is analyzed from three perspectives: an analysis in terms of actors, which leads to a discussion about the conditions for exercising the interdisciplinarity and the mode of interactions between mathematicians and non-mathematicians; a more epistemological analysis which focuses on the relationship between mathematical knowledge and the experimental techniques in the field of ballistics; and finally an analysis which considers the modes of circulation of knowledge and technological transfers following the experiments detailed in the military file. These aspects lead to some reflections concerning the specificity of Kampé de Fériet.s trajectory in the reconfiguration of the mathematical landscape, characterized by a stronger focus on applied issues, experimental work in a team and stronger links between universities, industry and military institutions.

Balistique, instruments photographiques, Commission de Gâvre, savoirs mathématiques, Première Guerre mondiale
Ballistics, photographic instruments, Commission de Gâvre, mathematical knowledge, World War I

Prix Papier
Price (paper only)
Prix public Public price 0.00 €
Prix membre Member price 0.00 €
Quantité
Quantity
- +


Électronique
Electronic
Prix public Public price 20.00 €
Prix membre Member price 14.00 €
Quantité
Quantity
- +