SMF

Inégalité de Vojta généralisée

Generalized Vojta inequality

Gaël Rémond
Inégalité de Vojta généralisée
  • Consulter un extrait
  • Année : 2005
  • Fascicule : 4
  • Tome : 133
  • Format : Électronique
  • Langue de l'ouvrage :
    Français
  • Class. Math. : 11G35, 11G50, 14G25
  • Pages : 459-495
  • DOI : 10.24033/bsmf.2494
La méthode que Vojta a introduite dans sa preuve de la conjecture de Mordell et que Faltings a étendue pour prouver la conjecture de Lang sur les sous-variétés de variétés abéliennes repose sur une inégalité de hauteurs obtenue par approximation diophantienne. Nous montrons qu'une telle inégalité peut s'énoncer de manière très générale en dehors du contexte des groupes algébriques. Ce faisant, nous lui conférons également plus de souplesse, ce qui conduit à des applications nouvelles même sur les variétés abéliennes.
The method introduced by Vojta to give a different proof of Mordell's conjecture has been generalized by Faltings to establish Lang's conjecture on abelian varieties and then further extended by Vojta to deal with semi-abelian varieties. In each case, the heart of the proof can be summarized in an inequality of heights, obtained via diophantine approximation. Here, we present a generalization of this step. We show it is not necessary to work with algebraic groups for this part and phrase our theorem only in terms of sheaves on projective schemes. This allows us to introduce more parameters in the statement and offers a wider range of applications. In the semi-abelian case, we obtain a variation of Vojta's result which implies Poonen's conjecture. Even in the abelian case, our inequality leads to strengthenings of Faltings' theorem.
Hauteurs, conjectures de Lang
Heights, Lang's conjectures