SMF

Systoles dans les surfaces de translation

Systoles in translation surfaces

Corentin BOISSY, Slavyana GENINSKA
Systoles dans les surfaces de translation
  • Consulter un extrait
  • Année : 2021
  • Fascicule : 2
  • Tome : 149
  • Format : Électronique
  • Langue de l'ouvrage :
    Anglais
  • Class. Math. : 32G15; 30F30
  • Pages : 417-438
  • DOI : 10.24033/bsmf.2833

Pour une surface de translation, nous définissons la systole relative comme étant la longueur d'une plus petite connexion de selles. Nous donnons une caractérisation des maxima de la fonction systole sur une strate et donnons une famille d'exemples qui sont des maxima locaux mais non globaux sur chaque strate de genre au moins trois. Nous étudions de plus des relations entre les maxima (locaux) de la fonction systole et le nombre de plus petites connexions de selles.

For a translation surface, we define the relative systole to be the length of the shortest saddle connection. We give a characterization of the maxima of the systole function on a stratum and give a family of examples providing local but nonglobal maxima on each stratum of genus at least 3. We further study the relation between the (local) maxima of the systole function and the number of shortest saddle connections.

Surfaces de translation, Systoles, Espaces des modules
Translation surfaces, Systoles, Moduli spaces
Prix
Adhérent 14 €
Non-Adhérent 20 €
Quantité
- +